ALI BONGO A T’IL PERDU LA MÉMOIRE??? VOICI LES REPONSES

0

Les choses sont suffisamment claires et le groupe “Appel à Agir” a eu raison de se poser la question de savoir qui dirige le Gabon.

Ce que l’on soupçonnait depuis le 24 octobre 2018,après l’AVC d’Ali Bongo s’est révélé au grand jour et le doute n’est plus permis.

Ali Bongo n’existe plus en tant que president de la république mais reste simplement une image que l’on brandie au public pour ne pas declarer la vacance de pouvoir.

Le fait de ne pas se soumettre à une expertise médicale ,indispensable après une telle épreuve surtout lorsqu’on a subit une hémorragie cérébrale qui peut affecter nos facultés cognitives et visuelles,prouve que quelque chose ne tourne pas rond depuis le supposé retour définitif de ce dernier le 23 mars 2019.

L’interview accordée par Lee White sur BBC qui a affirmé qu’Ali Bongo a perdu l’usage de son anglais qu’il maîtrise pourtant parfaitement depuis son enfance est la parfaite illustration qu’il a perdu la mémoire.

Les dernières images diffusées depuis Londres où on le voit célébrer l’anniversaire de son petit-fils, accompagné de son fils aîné Nourredine, montre clairement qu’il a des yeux qui louchent car il se fait guider par ce dernier.

La tournée républicaine entamée par Brice Laccruche Alihanga,son directeur de cabinet est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Qualifiée de tournée politique dans le cadre du PDG par le PM qui a d’abord tenté de le recadrer ,ce dernier s’apprête à le recevoir dans la province de l’Estuaire avec l’ensemble des ministres et cadres de cette localité et preside des reunions préparatoires pour cette circonstance.

Un PM qui a été nommé par Ali Bongo ,qui a reçu la confiance de l’Assemblée Nationale au cours de la declaration de politique générale devant les députés de la majorité, ne peut pas se rabaisser à ce niveau pour accueillir un petit commis de bureau même avec le mandat de “messager” du president de la république parce qu’il a des prerogatives constitutionnelles strictes qui lui confère une certaine préséance.

C’est la preuve qu’il n’a jamais été nommé par Ali Bongo mais par ce directeur de cabinet à qu’il est obligé de faire allégeance comme d’ailleurs tout le gouvernement en place.

Ali Bongo ne dirige plus le Gabon et tout ce qui se passe actuellement dans le pays ,tenu d’une main de fer par Brice Laccruche Alihanga, est fort pertinent pour s’en rendre compte.

Ali Bongo n’existe plus,il y a lieu de declarer la vacance du pouvoir.

Pierre Ntoum.

SOURCE:https://www.coupsfrancs.com/ali-bongo-au-gabon-perd-la-memoire-un-francais-prend-sa-place/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here