Stockholm (© 2019 Afriquinfos)-  L’un des plus prestigieux prix dans le domaine des droits de l’homme sera décerné ce mercredi à la militante sahraouie, Aminatou Haidar. Celle que l’on surnomme la « Ghandi Sahraouie » maintient la pression afin que la communauté internationale œuvre à ce qu’un référendum d’autodétermination soit organisé dans son pays.

Plus que quelques heures et Aminatou Haidar, sera
honorée pour son engagement en faveur des droits de l’homme à Stockholm. Depuis
septembre dernier, on connaissait les lauréats du Prix Right Livelihood, aussi
connu comme « Prix Nobel alternatif ».
Outre la militante Sahraouie, sont également récompensés Guo Jianmei, l’une des
avocates les plus éminentes dans le domaine des droits des femmes en Chine,
Greta Thunberg la jeune militante écologiste et le leader indigène Davi
Kopenawa, qui avec l’Association Hatukara Yanomami, luttent pour la protection des
forêts et de la biodiversité de l’Amazonie.

La défenseuse des droits de l’homme Aminatou
Haidar est la toute première lauréate du prix Right Livelihood originaire du
Sahara Occidental. Depuis plus de trente ans, elle mène une croisade pacifique
en vue de l’indépendance de sa patrie malgré l’incarcération et la
torture.  

Mardi encore, à la veille de recevoir son prix,
la militante de 52 ans, déplorait que les résolutions de l’ONU et les décisions de justice
en faveur du droit à l’autodétermination du peuple sahraoui ne soient pas
appliquées. Elle dénonçait notamment la complicité des puissances
internationales telles la France et l’Espagne qui permettait au Maroc de piller
et d’exploiter les ressources naturelles du Sahara occidental. Aminatou Haidar exhorte expressément
la communauté internationale  à faire respecter les décisions du Conseil de
sécurité de l’Onu en faveur de son pays.

Boniface T.

L’article Aminatou Haidar, reçoit le Prix Right Livelihood ce mercredi est apparu en premier sur Afriquinfos.