Georges Gilbert Baongla, le « fils ainé » de Paul Biya incarcéré à la prison centrale de Yaoundé, depuis quelques jours  a signé hier vendredi une décision nommant le journaliste et Chroniqueur Morgan Palmer, comme vice-président et porte-parole du Parti Républicain (PR), dont il est le responsable.

En portant son choix sur Morgan Palmer, Georges Gilbert Baongla affirme dans son communiqué que le « Parti républicain souhaite continuer à jouer son rôle d’opposition, maissurtout à porter une parole de proposition utile ».

Il précise par ailleurs que «  cela est indispensable pour endiguer la crise actuelle que traverse la Cameroun ».

Sur la scène médiatique camerounaise, celui qui bénéficie de la confiance du « fils du président », Morgan Palmer est connu pour être passé dans les chaines de radio Magic FM, Sky One Radio à Yaoundé et 3A Télésud en France. Morgan Palmer est aujourd’hui un chef d’entreprise.

« J’ai un sentiment de gratitude pour son (Parti Républicain, ndlr) fondateur Georges Gilbert BAONGLA et le directoire du Parti pour cette marque de confiance placée en moi. Je ne suis pas un novice en politique. Voilà des années que je la chronique, l’analyse, conseille ses acteurs, en faisant des prédictions très souvent justes. Je ne compte pas renoncer à mon objectivité. C’est même tout le sens de mon engagement. Je n’ai pas adhéré au Parti Républicain du Cameroun pour ce qu’il est, mais pour ce que nous souhaitons collectivement qu’il devienne. Au moment ou le Cameroun est en train de sombrer dans la violence et les divisions de tout genre, j’aurai besoin de vous tous pour engager le processus de réconciliation des camerounais et envisager un nouveau projet civilisationnel. », a-t-il réagi vendredi sur Facebook.

                               

Source: .lebledparle.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here