Ernest Obama vient de voir son rêve se concrétiser à Lyon en France, où il a réalisé l’espoir d’ interviewer le président Paul Biya, qui a pris part dans la capitale des Gaules, à la sixième Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Heureux, le dinosaure pouvait à peine y croire. Interviewé le président Biya, c’est un sentiment incroyable. Ernest Obama avait toujours rêvé un jour tendre son micro au vieux président, il l’a finalement fait. C’était la semaine passée à Lyon, où il était allé couvrir pour le compte de Vision 4, la grande conférence internationale de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Le journaliste a alors  profité de cette occasion pour approcher le président Biya au Centre de congrès de Lyon.

De retour au Cameroun et sur leur traditionnel plateau de l’émission Tour d’Horizon, Ernest Obama a pris la peine de raconter ce grand moment de vie. « Je ne sais pas d’où m’est venu ce courage de poser des questions (au chef de l’Etat) et de le relancer encore. J’étais à pratiquement à 20cm de lui », s’est félicité Obama.

Le journaliste a poursuivi en disant avoir perdu le sommeil ces derniers temps parce que,dit-il, cette image ne cesse de défiler en boucle dans sa tête. « Moi le pauvre fils de planteurs, j’aurai bien voulu que mes parents voient cette image, mais malheureusement ils ne sont plus là », a-t-il regretté.

«La première dame (Chantal Biya) discutait avec Nadine Patricia (Journaliste Vision 4), elle m’a vu à côte elle m’a tendu la main, en disant :”bonjour monsieur Obama et félicitation pour ce que vous faites, je vous regarde à la télé” », se réjouit Ernest Obama, avant de s’étonner fièrement « Moi le petit Obama d’Ebogo (son village Ndlr),la première dame du Cameroun m’appelle par mon nom et elle ajoute monsieur ».

Ernest Obama est bien conscient que sans cet homme au nom de Jean Pierre Amougou Belinga son rêve peut-être ne se réaliserait jamais « Je voudrais remercier mon patron qui, grâce à son argent, a permis que l’on fasse le voyage de Lyon. C’est ce voyage qui nous a permis de réaliser ce rêve  de gosse », a déclaré Obama.

Le Directeur général de Vision 4 pour finir n’a pas manqué de lancer quelques piques sur certaines télévisions qui semblent se faire des fleurs: «voyez-vous, au Cameroun il y a des chaines qui prétendent être des chaines internationales, alors qu’elles ne le sont que de noms. Mais nous à Vision4, quand c’est important et quand ça concerne le Cameroun et l’Afrique nous sommes toujours présents… », Conclut-il.

source:https://237actu.com/pid/11781

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here