Le leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) se rendait à l’esplanade du stade omnisport de Yaoundé où il devait tenir son meeting de rentrée politique. Les forces de l’ordre l’en ont empêché.

« Surréalisme sécuritaire Hitlérien orchestré par le régime illégitime de Yaoundé. Alors que le domicile du Président élu Maurice KAMTO, tout comme le siège du MRC à Yaoundé, est assiégé aux alentours par des hommes en tenue, des citoyens arborant des T-shirts estampillés « MRC », ou considérés comme des partisans connus du MRC, se font arrêter au faciès dans les rues de Yaoundé et aux alentours du stade omnisports de Yaoundé, dont l’esplanade devrait servir de réceptacle au meeting de ce jour », a réagi Olivier Bibou Nissack, porte-parole de Maurice Kamto, président du MRC.

Il faut préciser que le sous-préfet de Yaoundé 5 avait interdit cette manifestation pour trouble à l’ordre public. C’est ainsi qu’un impressionant dispositif des forces de l’ordre a été déployé tout autour du lieu de la manifestation. Les forces de l’ordre ont immédiatement intercepté le véhicule ayant à son bord Maurice Kamto, usant de tir de gaz lacrimogène et d’eau pour dispercer la foule.

Nonobstant ce dispositif sécuritaire dans les lieux stratégiques, certains dirigeants, militants et sympathisants du MRC auraient réussi à cheminer vers le stade omnisports, avant d’être bloqués à certains endroit par les hommes en tenue. Ils n’ont cependant pas cesser d’apporter leur soutient au « président élu », scandant des chants, comme on peu le voir dans cette vidéo :

au « président élu », scandant des chants, comme on peu le voir dans cette vidéo :

Lecteur vidéo

00:00
00:39

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here