Selon nos sources, Ikom Polycarpe qui a déposé les armes il y a deux jours a été retrouvé mort dans son domicile.

C’est dans son domicile à Wum, département de la Menchum, région du Nord-Ouest que le corps de Ikom Polycarpe a été découvert.

Lebedparle.com apprend que l’ex séparatiste aurait été tué dans la nuit de mercredi à jeudi 17 Octobre 2019.

Le « général » ambazonien est éliminé alors qu’il s’est repenti le mercredi 16 octobre 2019 et accueilli par Adolphe Lele Lafrique qui assistait à la cérémonie d’’installation du département de la Menchum.

« J’ai tué beaucoup de personnes. J’ai tué des soldats et des militaires. Je vous en prie, pardonnez-vous », se confessait Ikom Polycarpe le 16 octobre.

Rappelons que depuis le lancement du processus de désarmement, les actes de cet acabit se multiplient. Au mois de mai 2019, un nourrisson de trois mois avait été criblée de balles à Mayuka.

source:https://www.lebledparle.com/bled/1109770-crise-anglophone-un-ambazonien-repenti-trouve-mort-dans-son-domicile

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here