Les décrets du Président de la république de ce lundi 7 octobre ne déroge pas à la règle de ces 37 ans de règne. Ministres, Secrétaire généraux, Préfets et Sous-Préfets semble conjuguer la même rhétorique au fil des mouvement dans l’appareil de l’État.

La continuité est assurée une fois encore avec la nomination des enfant sde Ministres. Il s’agit notamment de Giles Christian Sadi, précédemment Sous-Préfet de Kribi 2e, ville balnéaire dans la Région du Sud Cameroun, nommé Secrétaire Général de la Région de l’Ouest. Il n’est nul autre que le fils du Ministre René Emmanuel Sadi, actuel Ministre de la communication et ancien Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation (MINATD).

Privé de liberté, Edgar Alain Mebe Ngo’o embastillé à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé montre qu’il préserve ses relations au sommet avec la nomination de son fils Jean-Philippe Ngo’o Mebe en qualité de Sous-Préfet de l’Arrondissement de Dibombari. Précédemment, la jeune autorité promue occupait le poste de premier adjoint préfectoral de Douala dans le Littoral. Ainsi, l’ex tout puissant Ministre de la Défense peut se réjouir de ses bonnes relations bien qu’au frais derrière les barreaux.

Quoi qu’on puisse faire il semble claire que l’empreinte de certaines pontes du régime demeure indélébile sur tout mouvement dans l’administration. N’en déplaise aux jaloux, le Chef de l’État est souverain dans ses décrets et décisions. Vive la république des côtes et relations d’en haut !

source:https://www.cameroonweb.com/CameroonHomePage/NewsArchive/Depuis-Kondengui-Mebe-Ngo-o-fait-nommer-son-fils-par-Biya-473554

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here