Le Premier Ministre, le Chef du gouvernement Joseph Dion Ngute et son ministre de l’Administration Territoriale, Paul Atanga Nji ont des positions divergentes sur la volonté du Chef de l’Etat.

Lors de sa visite dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ces dernières semaines, le Premier Ministre, Chef du gouvernement, Joseph Dion Nguté en communion avec les populations de ces régions a annoncé que le Président de la République est prêt au dialogue.

Dans ce dialogue inclusif que Joseph Dion Nguté a annoncé pour les prochains jours, il a promis à ses frères camerounais de ces régions que tous les sujets seront abordés, même celui portant sur le fédéralisme. Même si le mot «fédéralisme» n’a pas été prononcé par le Chef du gouvernement, il était inclus dans: «tous les sujets seront abordés». Le seul sujet qui a été mis hors débat dès l’entame de son discours, c’est celui sur la sécession.

Mais, invité sur le plateau de France 24 vendredi dernier, le ministre de l’Administration Territorial (MINAT) Paul Atanga Nji a déclaré que: «nous ne discuterons pas de la forme de l’Etat». D’après le quotidien Emergence en kiosque ce 21 mai 2019, ce discours du MINAT tranche nettement avec celui du Premier Ministre Dion Nguté et jette le trouble sur la bonne foi de l’Etat.

De toute évidence, la posture du Premier Ministre est heurtée par celle du MINAT. On ne sait plus celui qui est porteur de la volonté de Paul Biya, tant les deux ministres se prévalent dire la volonté du Président de la République.
Pour notre confrère, «ce flou a davantage été épaissi par les déclarations du secrétaire général adjoint du parti au pouvoir, le ministre du Travail et de la Sécurité Sociale, Grégoire Owona.

Pour justifier la contradiction entre les discours de Dion Nguté et Atanga Nji, lors de l’émission Canal Presse diffusée sur les antennes de Canal 2 dimanche dernier, il a soutenu que les propos tenus par le MINAT vendredi dernier sont antérieurs à la visite du PM dans le Nord-Ouest». Alors que le MINAT a été interviewé en direct.

Source: cameroon-info.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here