Ils étaient âgés entre 4 et 9 ans. Tous des élèves à l’école privée ‘’La Grâce ‘’ située au quartier Gouache.

À Bafoussam, la catastrophe survenue au quartier Gouache mardi dernier a fait de nombreuses victimes. Le dernier bilan parle d’au moins 43 personnes, dont 26 enfants.  Parmi ces enfants, quinze élèves de l’école privée ‘’La Grâce ‘’ située au quartier Gouache. Ils étaient âgés entre 4 et 9 ans, nous apprend  le journaliste Vivien Tonfack sur son blog. Il s’agit de Megou Dinanie (9ans), Djoussi Kuété Miriame (6ans). Aussi de  Dongmo Stella Kévine (6ans), Djousse Meli Meli Leya (6 ans), etc.

Des camarades de classe traumatisés

Ces décès, apprend-on, a causé un traumatisme chez leurs camarades de classe.  Seulement, « aucune mesure n’a encore été prise pour aider ces gamins. Qui ont tragiquement perdu leurs camarades à surmonter cette épreuve ». Révèle Vivien Tonfack.

Des mesures gouvernementales

Les victimes du drame de Bafoussam ont reçu le réconfort du chef de l’Etat. Paul Biya  leur a promis une assistance de 200 millions de FCFA.  Soit 100 millions de FCFA pour les 50 familles endeuillées destinés aux obsèques. Et 100 millions pour les familles qui vont se déplacer.

Par ailleurs,  les derniers occupants du lieu du drame ont été invités à quitter Gouaché. Un quartier niché sur une colline avec des dizaines d’habitations précaires. « Il y a déjà les sites de recasement. Il y a maintenant les modalités pratiques et ça accompagne donc ces populations. Il n’y a plus de trace de vie dans le site. Néanmoins, on va continuer les recherches », estime Paul Atanga Nji. C’est le ministre de l’Administration territoriale.

Les partis politiques s’en mêlent

Ces annonces sont loin de calmer les esprits critiques. Dans l’opposition, certaines voix condamnent le manque de planification urbaine, des sites conçus de manière anarchique. Le SDF parle même d’ « abandon » par les « pouvoirs publics des classes vulnérables, qui sont prêtes à prendre des risques pour se rapprocher des agglomérations urbaines ».

source:https://camerounweb.com/2019/11/01/drame-de-bafoussam-une-ecole-perd-une-quinze-deleves-dans-la-catastrophe/?utm_source=notification&utm_medium=push&utm_campaign=fcm

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here