Morgue de l’Hôpital Général de Yaoundé: Voici le scandale; Vérité sur le vrai-faux trafics d’organes

0

Depuis quelques jours, des allégations sur les réseaux sociaux font états de ce que certains organes d’un corps auraient été prélevés à la Morgue de l’hôpital Général de Yaoundé.

Certains membres mal intentionnés d’une famille bien identifiée ont écrit sur facebook que «  le triste constat a été fait vendredi dernier lors de la levée de corps« .

Après vérification des faits par une délégation de Journalistes dépêchée au sein de cet hôpital ce 05 septembre 2019, il n’en est rien.

Au terme des échanges nourris avec le Directeur général et le Dga de l’HGY ainsi qu’avec la famille endeuillée, il se trouve que certains membres de la famille éplorée ont malencontreusement assimilée les séquelles liées au traitement du corps par les morguiers au prélèvement d’un organe.

Toute chose qui a créé une sorte de confusion au sein de cette formation hospitalière de référence toute la journée de Vendredi passé. Excédés, certains membres de ladite famille n’ont pas hésité à prendre en otage le morguier, le nommé Essomba ( l’un des proches de la famille).

En absence du Dg au moment des faits, il a fallu la prompte intervention du directeur général adjoint de l’hôpital général pour ramener les lutteurs au calme. Ainsi, le top management a immédiatement ordonné l’identification de ce corps en présence de deux médecins de la famille endeuillée dont l’honorable Assiga ( Chirurgien à l’hôpital général de Yaoundé).

Après examination approfondie du corps, les deux médecins suscités ont rassuré les membres de leur famille. En effet, c’est l’application d’un produit de traitement du corps qui a été mal interprétée par la famille en question. Normal lorsqu’on n’est pas du Corps médical.

La délégation des journalistes qui a bénéficié de la conduite de Zephirin Koloko, Directeur de Publication du journal L’Avenir, tient à rassurer l’opinion publique nationale et internationale que l’hôpital général de Yaoundé ne s’est jamais livré à une telle pratique perverse et contre-nature. Aussi, tenons nous à féliciter le nouveau top management pour la révolution en cours dans cette formation hospitalière.

source:https://www.237online.com/morgue-de-lhopital-general-de-yaounde-verite-sur-le-vrai-faux-trafics-dorganes/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here