(Investir au Cameroun) – Les unités agro-industrielles Pamol Plantations PLC et Cameroon Developement Corporation (CDC), qui payent le plus lourd tribut des revendications séparatistes en cours dans les deux régions anglophones du Cameroun (Nord-Ouest et Sud-Ouest) depuis 2016, ont vu leurs chiffres d’affaires respectifs dégringoler entre 2016 et 2018.

 Selon un rapport de la Commission de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR), le producteur d’huile de palme Pamol a perdu 83,9% de son chiffre d’affaires au cours de la période sous revue. Dans le même temps, la CDC, premier employeur du pays hors administration publique, lui, perd 60,9% de son chiffre d’affaires.

 Ces pertes sont concentrées dans la filière banane de la CDC, laquelle est complètement à l’arrêt depuis septembre 2018. Seules les filières huile de palme et caoutchouc de cette entreprise continuent de fonctionner timidement, grâce à des plantations situées à la périphérie de la région du Sud-Ouest, notamment dans certaines localités de la région du Littoral épargnées des revendications des séparatistes anglophones.

À en croire la CTR, la situation désastreuse au sein de ces deux entreprises agro-industrielles publiques a eu une incidence notable sur le chiffre d’affaires global réalisé par les entreprises publiques camerounaises en 2018. Il a culminé à 1223 milliards de FCFA, en hausse de 0,5% en glissement annuel.

17-01-2020 – Malgré l’arrêt de la CDC, les exportations de bananes du Cameroun ont été plus dynamiques en 2019 qu’en 2018

29-07-2019 – Après une perte de 32 milliards de FCFA en 2018, la CDC pourrait redémarrer ses activités sur environ 1000 hectares

Le Cameroun a dépensé 101,7 milliards de FCFA pour importer la friperie et les matières textiles en 2019 (+6,4%)

Le Cameroun fixe les conditions d’accès aux fonds de 2 milliards de FCFA de soutien aux PME impactées par le coronavirus

Pour mieux collecter la taxe sur les produits pétroliers et la péréquation, la CSPH ouvre un compte chez CCA-Bank

Le Cameroun a dépensé 72 milliards de FCFA pour l’importation des boissons alcoolisées en 2019, soit une hausse de 12%

En l’espace de 2 jours, la Beac injecte plus de 60 milliards de FCFA dans le secteur bancaire de la Cemac

À travers Telcar Cocoa, l’Américain Cargill reprend le leadership du négoce du cacao au Cameroun, en 2019-2020

Le Cameroun annonce pour février 2022, la résorption du déficit énergétique dans la région forestière et minière de l’Est

La société Camvert ambitionne de planter 50 000 hectares de palmeraies à Campo, dans le Sud du Cameroun

Carrefour, enseigne de grande distribution française, ouvre sa 3e boutique au Cameroun le 16 septembre 2020

Victor Emmanuel Menye, ex-DGA de la SCB, inculpé pour complicité de détournement de 18,69 milliards de FCFA

La douane camerounaise débusque un réseau de contrefaçon de whiskys de grande marque dans le Sud-ouest

Cacao : la France, les USA… sortent de la liste des clients du Cameroun au profit de la Corée, l’Albanie…

Après le certificat de visite technique, le Cameroun met en circulation une nouvelle carte grise pour les transporteurs routiers

Le BMN imprègne les journalistes de son programme de mise à niveau des entreprises industrielles du Cameroun

Le Cameroun lance un Fonds pour développer le secteur de l’électricité, financé à 1% du chiffre d’affaires des opérateurs

Légère augmentation des activités des six pays de la Cemac sur le marché monétaire, en mai 2020

Carrefour, enseigne de grande distribution française, ouvre sa 3e boutique au Cameroun le 16 septembre 2020

Victor Emmanuel Menye, ex-DGA de la SCB, inculpé pour complicité de détournement de 18,69 milliards de FCFA

Le Cameroun a dépensé 101,7 milliards de FCFA pour importer la friperie et les matières textiles en 2019 (+6,4%)

Le Cameroun fixe les conditions d’accès aux fonds de 2 milliards de FCFA de soutien aux PME impactées par le coronavirus

Pour mieux collecter la taxe sur les produits pétroliers et la péréquation, la CSPH ouvre un compte chez CCA-Bank

Le Cameroun a dépensé 72 milliards de FCFA pour l’importation des boissons alcoolisées en 2019, soit une hausse de 12%

En l’espace de 2 jours, la Beac injecte plus de 60 milliards de FCFA dans le secteur bancaire de la Cemac

Source: https://www.investiraucameroun.com/agriculture/2401-13929-en-raison-de-la-crise-anglophone-au-cameroun-les-chiffres-d-affaires-de-pamol-et-cdc-chutent-de-83-9-et-60-9-entre-2016-et-2018

News – En raison de la crise anglophone au Cameroun, les chiffres d’affaires de Pamol et CDC chutent de 83,9 et 60,9% entre 2016 et 2018 – Investir au Cameroun