L’opération de collecte des fonds “Cameroon We Can” bat son plein dans les quatre coins du monde depuis quelques jours.

Au-delà de toute considération, c’est une mobilisation tous azimuts qui s’observe pour sauver l’essentiel du tissu social camerounais composé de victimes collatérales de la démocratie au Cameroun.

La crise sociopolitique camerounaise frappe de plein fouet certaines populations du Cameroun, des ménages détruits, des enfants abandonnés du fait de la privation de liberté de leur (s) géniteur (s), des villages rayés de la carte du Cameroun, des réfugies de la crise anglophone abandonnés par le pouvoir de Yaoundé dans les forêts…

De nombreuses voix s’élèvent de plus en plus pour faire de la crise actuelle une opportunité pour aller plus loin en faisant rentrer par exemple les initiatives dans le formel, afin d’entretenir la joie dans les visages des laissés-pour-compte . 

La crise endémique qui mine les relations entre les peuples “désabusés” du Cameroun et les tenants du pouvoir depuis de longues années permet de voir qu’il n’y a pas au Cameroun et au niveau de sa diaspora que de l’activisme inerte et passive. Mais, une détermination toujours vivace chez certains qui continuent de transcender les maux qui minent la société camerounaise contemporaine.

Pour la première fois, la diaspora camerounaise s’est fortement mobilisée du nord au sud de l’Est à l’Ouest pour soutenir voir susciter des pistes salvatrices pour son peuple meurtri par “un système”. L’occasion aussi de contribuer à panser cette crise comme une opportunité pour solliciter un élan de chœur de tous et de toutes.

Le projet “Cameroon We Can” lancé le 13 décembre dernier par la diaspora progressiste camerounaise, a pour objectif de ” rassembler les membres des diasporas camerounaises pour des actions communes de solidarité pour l’avènement, la promotion et l’instauration de la démocratie et le respect des libertés publiques et individuelles au Cameroun par des moyens légaux et pacifiques”.

Apporter une réponse forte aux plaies sociales, par une contribution significative de la part de tous.. 

La diaspora camerounaise voudrait également par cette initiative “aider matériellement et apporter une assistance à tout Camerounais arrêté, emprisonné ou torturé pour avoir manifesté pacifiquement pour l’avènement de la démocratie, le respect des libertés individuelles et la fin de la guerre dans les régions anglophones du Cameroun”.

Cameroon We Can entend fédérer les Camerounais de l’étranger, autour des projets salvateurs pour le Cameroun. Comment faire l’unité au sein de cette diaspora divisée dont les membres sont disséminés à travers le monde ? Pour les initiateurs, cela se fera par étape.

A l’occasion des fêtes de noël et de nouvel an, Cameroon We Can sera dans quelques jours à sa phase opérationnelle au Cameroun à travers une action en faveur des enfants des prisonniers politiques Camerounais.

Cameroon We Can, invite par ailleurs les personnes de bonne volonté de contribuer dans ce fonds de solidarité en se connectant sur la plate-forme https://cameroonwecan.org .

En une semaine, “Nous avons pu récolter plus de 7000 $, soit plus de 3 000 000 de Fr Cfa. C’est donc heureux et plus motivés que jamais que nous continuerons les cotisations pour la première phase des travaux qui permettront, comme vous le savez, d’accompagner des centaines de personnes dans le besoin et de leur redonner un peu d’espoir” pouvons nous lire dans un communiqué rendu public le 21 décembre 2020 par la cellule de communication de cette association humanitaire.

Plus loin, dans cette communication, Cameroon We Can précise “Qu’il soit ponctuel ou régulier, important ou plus modeste, chaque don compte. Les dons ponctuels peuvent être facilement effectués par chèque ou par CB sur notre site  www.cameroonwecan.org  . Sans votre générosité, rien n’est possible. Chaque don compte.” 

2005 – 2020 camer.be

Source: https://www.camer.be/83761/34:31/monde-entier-cameroon-we-can-leveil-et-le-reveil-de-la-diaspora-camerounaise-world.html

News – MONDE ENTIER :: Cameroon We Can: L’éveil et le réveil de la diaspora Camerounaise :: WORLD