Présentée comme diplomate astreint au principe de non immixtion dans les affaires internes de l’Etat d’acceuil, Erja Kaikkonen Numéro 2 de l’Union Européenne, Chef de la Section Politique à la délégation de l’Union Européenne au Cameroun est la fiancée de Valsero. Tous les habitués de la capitale Yaoundé, ont Corps diplomatique (CD), Chef de Mission Diplomatique (CMD). Cette situation inhabituelle n’interpellait pas vraiment le camerounais lampda plus préoccupé à chercher son pain quotidien, qu’à farfouiller dans la vie des gens. 

Mais ce n’est pas le cas des forces de sécurités et des services d’intelligence, qui ont rapidement cherché à comprendre sombre dans le chaos avec les multiples appels à l’insurrection lancés par Kamto et ses soutiens. Des actions et bien d’autres qui ont nécessité la mobilisation d’importants moyens financiers. C’est donc en toute logique que remontant la source, l’on a découvert que les véhicules CMD et CD n’étaient rein d’autres que ceux de Madame Erja Kaikkonen Numéro 2 de l’Union Européenne, Chef de la Section Politique à la délégation de l’Union Européenne au Cameroun, avec qui le rappeur projetait se marier dans les jours imminents.

Il s’agissait de la consommation anticipée de la communauté de biens inhérente au mariage monogamique très cher aux européens. Le ronflant soutien de Valsero à Kamto relève ni plus ni plus ni moins de transactions collusives entre certaines chancelleries occidentales et les Mrcistes. Au demeurant, le Cameroun n’est ni une république bananière qui marche avec la tête, ni une jungle où chaque imposteur peut exhiber ses muscles, imposer ses règles et principes ou violer les lois et des règles établies. L’attitude par la quelle il y a quelques mois, le président du Mouvement pour Présidentielle s’est autoproclamé vainqueur du scrutin et appelé le Président Paul Biya à organiser « une transition rapide et pacifique» au titre de la passation du Pouvoir Politique, a suscité un tollé général Entre colère, indignation, dénonciation et condamnation, l’acte du Pr Kamto a été unanimement désapprouvé par les Camerounais dans leur immense majorité.

Cela ne fait plus l’objet d’un doute, l’UE et les militants du MRC jouent désormais dans la même équipe politique pour réduire à néant, les efforts de développement consentis jusqu’ici par le peuple camerounais pour tutoyer confortement aux engagements du président Paul Biya, son émergence à l’horizon 20.35. Hans-peter Schadek, représentant de l’UE au Cameroun, serait comme sa collaboratrice Erja Kaikkonen, très proche des militants du MRC notamment, des casseurs et pilleurs qui ont essayé de défier l’Etat du Cameroun le 26 janvier 23019 à travers des saccages de masse à Yaoundé, à Douala, à Bafoussam mais également à Paris et Berlin. Tous dans une symbiose inique et destructrice, ont transmis au parlement européen le projet de résolution qui a abouti à cette résolution qui tire à boulet rouge sur le régime de Yaoundé.

Source: La République N°015

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here