La semaine dernière, une vidéo a circulé sur la toile affichant deux filles qui voulaient poursuivre l’artiste Davido en justice pour un problème de grossesse. Mais très rapidement, la situation a tourné dans le mauvais sens pour elles.

En effet, dans un clip partagé sur la page Instagram de Special Spesh, le directeur de parrainage d’entreprise pour le label Davido, on voit les deux jeunes filles assises sur un canapé, menottées et interrogées. Suite à la vidéo des filles, Davido avait indiqué qu’il ne resterait pas silencieux.

Malgré la supplication de nombreux internautes, l’artiste nigérian est allé au bout de ses idées. Car, cette nouvelle pouvait détruire le foyer et la carrière musicale de l’artiste, soutiennent d’autres fans. Cependant, la police nigériane, dans le même temps, a réagi à cette arrestation. Selon les rapports, Bala Elkana, porte-parole de la police, aurait laissé la déclaration qui suit.

«Même si quelqu’un diffamait votre leader, vous devez immédiatement remettre la personne à la police, mais la parader est une erreur. La personne a le droit de poursuivre un suspect. Les citoyens privés n’ont pas le droit de se faire justice. Vous ne pouvez pas être juge dans vos propres accusations. S’il se sent lésé, il devrait porter plainte et ne pas procéder à une arrestation. Il ne peut pas conclure à la culpabilité d’une autre personne. Il doit y avoir une enquête et seul un tribunal peut les déclarer coupables. “

source:https://www.benintimes.info/international/voici-ce-qui-est-arrive-aux-deux-filles-qui-veulent-poursuivre-davido-pour-une-histoire-de-grossesse/?utm_source=firebase&utm_medium=firebase&utm_term=webpush&utm_content=webpush&utm_campaign=webpush

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here