Voici comment Ephraim Inoni perd la tête à Kondengui: Les raisons

0

Le chef Ephraim Inoni, l’un des hommes les plus influents dans le sud du Cameroun et un acolyte de Biya se bat pour mettre un terme à sa peine. Il ne sait même pas qu’il se trouve dans la prison de Kondengui et oublie même le nom de sa femme. Le soi-disant patriarche de Bakingili serait un membre du RDPC régressé par les effets progressifs de la démence et d’une forme de cancer non révélée.

Les services de renseignement camerounais ont indiqué que l’ancien Premier ministre avait commencé à montrer des signes de détérioration mentale il y a deux ans, lorsqu’il avait confondu les faits lors d’une conversation privée avec un journaliste américain. Au cours de cet entretien, il s’est également battu avec ses mots et sa mémoire.

L’homme qui était au sommet de l’époque à ce moment-là voit sa mémoire s’effondrer sérieusement et sa capacité à comprendre et à interagir avec les autres barons du RDPC de la prison de Kondengui s’estompe.

Selon nos informations, certains chefs du Sud-Ouest ont adressé au Président Biya, par l’intermédiaire du Premier ministre Dion Ngute, une note demandant au dictateur franco-camerounais d’autoriser M. Inoni à se faire soigner à l’étranger. Mola Inoni ne peut plus mener de conversation avec d’autres détenus en détention, se souvient à peine du début de sa peine au moment où il arrive à la fin et oublie souvent la mort de sa première femme.

Source: Cameroonintelligentreport.com

source:https://news1.cameroonmagazine.com/atteint-dun-cancer-grave-voici-comment-ephraim-inoni-perd-la-tete-a-kondengui/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here