Comme une trainée de poudre, une rumeur folle s’est rependue sur la toile, indiquant que William Mungambo Ekema, nouvellement nommé préfet du département du Lebialem dans le Sud-ouest, a refusé d’aller prendre fonction. Prétextant qu’il a déjà atteint l’âge pour faire valoir ses droits à la retraite.

C’est un fake, l’intéressé n’a jamais fait une telle déclaration. Contrairement à cette rumeur, William Mungambo Ekema, ex-sous-préfet de l’arrondissement de Melong, ne cache pas le sentiment de joie qui l’a animé à la lecture du décret présidentiel le nommant tout nouveau préfet du Lebialem. « Lebialem est dans la République du Cameroun, dans le territoire national. N’importe où l’on nous appelle à travailler on arrive sur le terrain », a dit le nouvel administrateur civil principal.

Rappelons que le Lebialem dans le département du Sud-ouest, est devenu l’un des foyers de violentes confrontations entre les milices pro sécessionnistes et les forces de défense camerounaises.

Les autorités de cette localité sont confrontées de façon permanente aux assauts répétés des combattants séparatistes, cherchant à instaurer un Etat qu’ils appellent “Ambazonia”.

source:https://237actu.com/pid/11800

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here