Une vingtaine de véhicules de Teodorin Obiang Nguema ont été mis aux enchères ce dimanche en Suisse. Les recettes vont servir à financer un projet en Guinée équatoriale.

Teodorin Obiang Nguema dépossédé de ses bolides de luxe.

Mauvaise nouvelle pour Teodorin Obiang Nguema, fils du président équato-guinéen Teodoro et vice-président de Guinée équatoriale. Ce dimanche, plusieurs de ses véhicules de luxe ont été mis aux enchères en Suisse.

Réputé hédoniste, la collection d’hybrides de Teodorin Obiang Nguema mis aux enchères laisse pantois. Au total, ce sont 25 véhicules d’une valeur globale de 17 millions d’euros (11,1 milliards de francs CFA) qui seront vendus.

Parmi ceux-ci, on retrouve sept Ferrari, cinq Bentley, trois Lamborghini, une Maserati et une Aston Martin. Les gains générés par la vente vont servir à financer un projet social en Guinée équatoriale.

Tous ces bolides ont été confisqués en 2016 après l’ouverture d’une procédure pénale contre Teodorin Obiang Nguema. En février, la procédure a été classée après qu’un accord ait été trouvé entre les autorités équato-guinéennes et la justice helvète. Malabo s’était engagé à verser 1,4 millions d’euros (918 millions de francs CFA). Il était poursuivi pour « blanchissement et gestion déloyale des intérêts publics ».

Outre la Suisse, le fils de Teodoro Obiang Nguema est également poursuivi en France dans le cadre des « biens mal acquis ». En 2017, il a été condamné à trois de prison avec sursis et une amende de 30 millions d’euros, soit 19,6 milliards de francs CFA.

Il lui est reproché de s’être bâti un important patrimoine avec l’argent du contribuable équato-guinéen. Le vice-président de la Guinée équatoriale a fait appel de cette condamnation.

source https://www.afrique-sur7.fr/434944-25-voitures-milliards-cfa-obiang-nguema

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here